Sélectionner une page

La mécanique est un domaine relativement méthodique. Néanmoins s’il y a en effet un phénomène qui est des fois dur à comprendre, c’est un ralenti instable ou des pertes d’accélération. Que ça soit pour une Volvo 144, ou tous les autres type de voiture. Néanmoins nous sommes là pour vous aider. En effet, la raison peut venir d’une bonne quantité de constituants du bloc moteur, voire électroniques. Pour dénicher la nature de la panne de cette Volvo 144, il vous faut suivre une méthode stricte. Mais avant, nous verrons les signes d’un ralenti défectueux.probleme-ralenti-Volvo-144

Problème de ralenti sur une Volvo 144 : les symptômes

Un ralenti instable proche du calage . C’est indéniablement le problème le plus commun au ralenti. Ce sentiment que le véhicule peut caler alors qu’on conduit à une vitesse habituelle, ou que la Volvo 144 broute . Il peut arriver en effet que le calage survienne. Dans ce cas, c’est réellement dangereux pour le conducteur. Dans ce cas précis, n’attendez pas trop pour vous en préoccuper. Nous vous proposons de effectuer un contrôle via le prochain paragraphe. On peut également comprendre que votre Volvo 144 présente un problème d’accélération . Plus de rapport cette fois avec un problème de bas régime. Des pertes de puissances et des trous d’accélérations pourront arriver pour de nombreuses causes. Il faut éviter de confondre ces deux symptômes. Nous vous invitons à parcourir nos dossiers concernant les pertes de puissance.

Volvo 144: élaborer un diagnostic pour comprendre l’origine du ralenti

Nous devons commencer par effectuer diverses contrôles relativement faciles, juste avant d’entrer plus dans le détail.

Ralenti de la Volvo 144: les fumées d’échappement.

Une fumée noire sort de l’échappement. Ça implique généralement que le mélange air et carburant est déréglé. Ou que le filtre à air est obstrué. Dans les deux situations, un problème de ralenti peut arriver sur votre Volvo 144. Une fumée blanche sort de l’échappement. Cette fois-ci aussi ça peut être du à un dérèglement. La fumée blanche est généralement de la vapeur d’eau. C’est donc probable que ça soit un problème d’admission ou du joint de culasse.

Contrôle des composants du bloc moteur

Comme nous l’avons dit, un problème de ralenti sur une Volvo 144 pourrait venir de plusieurs composants. Vous devrez donc essayer d’inspecter le bloc moteur avec attention. Par contre, c’est suggéré d’être extrêmement précautionneux et de ne pas bidouiller les raccordements du bloc moteur, car ça pourra aggraver le problème ou détourner la cause du problème. Nous vous préconisons bien évidemment de vous rendre chez un garagiste pour un diagnostic plus adapté. Voici donc étape par étape les éléments à contrôler.

  • La première chose à faire est contrôler l’intégralité des durites . Elles peuvent être trouées, ou même détachées.
  • Il faut aussi examiner les capteurs et sondes de votre bloc moteur. C’est cependant difficile de contrôler leur bon fonctionnement. Vous pouvez trouver des tutos sur youtube, et ça requiert souvent des appareils électroniques.
  • Réaliser un contrôle des pressions hydrauliques. De nouveau, les contrôles de pressions demandent un matériel approprié.

Les soucis de ralenti sont communs mais sont complexes à diagnostiquer. Un contrôle visuel sur votre Volvo 144 permet d’avoir un ordre d’idée, mais il est préférable de ne pas s’aventurer dans du bricolage amateur.