Sélectionner une page

La courroie de distribution se trouve être l’un des constituants les plus essentiels d’une automobile. Pourtant, si on n’y prête pas trop attention, la rupture d’une courroie va parfois induire des dysfonctionnements moteurs majeurs. Chacun a déjà entendu qu’il faut changer cette courroie de distribution, sur cette Hyundai I-blue tout autant que sur n’importe quel modèle de véhicule. De sorte à parfaitement connaitre les enjeux, nous ferons le tour de la question sur la courroie de distribution : A quoi elle sert, pour quelle raison la changer, a quel moment la changer, et pour terminer ce qu’il faut faire pour la changer. Voici donc notre article exclusif courroie de distribution !changer-courroie-distribution-Hyundai-I-blue

A quoi sert une courroie de distribution sur une Hyundai I-blue ?

De sorte à découvrir le rôle de la courroie de cette Hyundai I-blue, il faudra maitriser ce qu’est la fameuse distribution. En effet, la distribution, c’est la totalité des pièces mécaniques qui dirige la phase d’admission (les soupapes) du mélange air-carburant, mais également l’échappement. Cette courroie de distribution est une courroie crantée, entraînée par l’intermédiaire du pignon de vilebrequin, qui entraîne à la suite la poulie d’arbre à came. Selon les modèles d’automobiles, celle-ci pourra par la même occasion appeler la poulie de la pompe à injection et la poulie de la pompe à eau dans la majorité des moteurs. Si on résume, c’est la courroie de distribution qui va permettre de faire tourner les pistons et diverses pièces du bloc moteur de manière synchronisée.

Pourquoi changer la courroie de distribution sur une Hyundai I-blue ?

Du fait de sa consistance en caoutchouc, la courroie de distribution s’abimera avec le temps. Advenant que vous conduisez pas mal, la courroie devient moins souple et bien moins endurante. Cette caractéristique est d’autant plus notable si vous conduisez intra-muros, avec des démarrages fréquents. Si il advient que a l’opposé vous conduisez très peu, la courroie va parfois se déformer si elle subsiste tout le temps dans une posture identique. Si jamais une courroie se casse ou se déchausse, cela déclenche un arrêt moteur instantané. Également, avec la tension, tout cela peut endommager certaines pièces du bloc moteur. C’est donc capital d’être précautionneux. Nous allons maintenant découvrir quand il va falloir la changer.

Quand changer la courroie de distribution sur une Hyundai I-blue ?

Le soucis avec la courroie, c’est qu’elle n’a pas forcément de témoin d’usure. C’est donc compliqué de voir son état, surtout qu’elle est difficile d’accès dans le moteur. La meilleure façon de ne pas créer une casse du moteur se trouve être de respecter les informations du constructeur. En revanche, c’est souvent capital de faire confiance aux garagistes. Il est fréquemment recommandé de les changer tous les 100 000 kilomètres, ou bien tous les 5 ans. Plusieurs causes, comme des fuites de liquide de refroidissement ou d’huile, peuvent détériorer la courroie plus rapidement.

Comment changer la courroie de distribution sur une Hyundai I-blue ?

Remplacer la courroie de distribution sur une Hyundai I-blue n’est pas évident. Effectivement, c’est un élément essentiel du moteur, de fait lorsque ce n’est pas parfaitement effectué, ça fera inévitablement des dommages irréversibles sur le véhicule. Une telle action n’est alors pas recommandée sans la présence d’un garagiste. Pour changer la courroie de distribution, il faudra d’abord vous acheter le kit de distribution entier. Vous trouverez ci-dessous donc les phases à suivre pour pouvoir remplacer la fameuse courroie :

  • Desserer le galet tendeur de sorte à détendre la courroie.
  • Enlever la courroie de distribution.
  • Démonter tous les galets enrouleurs et la pompe à eau.
  • Fixer en place la nouvelle pompe à eau
  • Remettre les galets à leur emplacement d’origine
  • Mettre la courroie de distribution en place en suivant les marques
  • Tendre la courroie en respectant la tension préconisée en utilisant un tensiomètre
  • Faire tourner le moteur à la main, ce qui correspond à 4 tours de ville

Conclusion

C’est donc capital de connaître plusieurs points avant de démarrer des réparations. La courroie se trouve être un élément fondamental du véhicule, c’est celle-ci qui permet de synchroniser plusieurs pièces. Sa dégradation inévitable fait qu’il faut la changer relativement souvent. Si jamais on laisse beaucoup trop traîner, le tout va parfois détériorer le véhicule de manière irrévocable. Et enfin, il est capital de posséder de très bonnes capacités en mécanique pour pouvoir démarrer ces pratiques. Voila, la clé est entre vos mains. Bonne route !