Sélectionner une page

La courroie de distribution est l’un des constituants les plus primordiaux d’une voiture. Pourtant, dans le cas où on n’y prête pas forcément attention, la rupture d’une courroie pourra induire des dysfonctionnements moteurs très importants. Chacun sait que c’est nécessaire de changer la courroie de distribution, sur la Nissan 350z Roadster mais aussi sur n’importe quel modèle de véhicule. En vue de parfaitement appréhender le sujet, nous allons faire le tour de la question sur la courroie de distribution : Quel est son rôle , pourquoi la changer, quand la changer, et pour finir ce qu’il faut faire pour la changer. Voilà de fait notre petit dossier spécial courroie de distribution !changer-courroie-distribution-Nissan-350z-Roadster

A quoi sert une courroie de distribution sur une Nissan 350z Roadster ?

En vue de comprendre la fonction de la courroie de votre Nissan 350z Roadster, il est nécessaire de assimiler ce qu’est la fameuse distribution. En effet, la distribution, c’est l’ensemble des composants mécaniques qui régit la phase d’admission (les soupapes) du mélange air-carburant, mais également l’échappement. Cette courroie de distribution est une courroie crantée, emportée par l’intermédiaire du pignon de vilebrequin, lequel incite à son tour la poulie d’arbre à came. En fonction des styles de voitures, cette dernière peut aussi appeler la poulie de la pompe à injection et la poulie de la pompe à eau dans la majeure partie des mécaniques. Si on résume, c’est la courroie de distribution qui permet de faire tourner les pistons et d’autres parties du bloc moteur de manière synchronisée.

Pourquoi changer la courroie de distribution sur une Nissan 350z Roadster ?

Grâce à sa consistance faite de caoutchouc, la courroie de distribution s’abimera avec le temps. Si vous conduisez énormément, la courroie devient beaucoup moins souple et bien moins robuste. Cette caractéristique est d’autant plus important si vous habitez en ville, avec des démarrages fréquents. A supposer que a l’opposé vous conduisez très peu, la courroie pourra se déformer en restant tout le temps dans la même position. Au moment où une courroie se casse ou se déchausse, cela déclenche un arrêt moteur immédiatement. En outre, avec la contraction, tout cela pourrait abîmer certaines pièces du moteur. C’est en effet capital d’y faire attention. Nous allons maintenant comprendre quand il va falloir la changer.

Quand changer la courroie de distribution sur une Nissan 350z Roadster ?

L’inconvéniant avec la courroie, est celle-ci n’a pas forcément de témoin d’usure. Ce n’est pas chose aisée d’évaluer son usure, surtout qu’elle se trouve être difficilement accessible au sein du moteur. La manière la plus simple de ne pas créer une casse du bloc moteur se trouve être de respecter les informations du fabricant. Toutefois, il est parfois important de se fier aux garagistes. Cela reste généralement avisé de les changer tous les 100 000 km, ou bien tous les 5 ans. Certaines situations, comme des fuites de liquide de refroidissement ou d’huile, vont pouvoir abîmer la courroie plus rapidement.

Comment changer la courroie de distribution sur une Nissan 350z Roadster ?

Remplacer la courroie de distribution sur une Nissan 350z Roadster n’est pas une chose aisée. Assurément, c’est un élément fondamental du bloc moteur, donc si ce n’est pas adéquatement accompli, cela créera nécessairement des dommages très importants sur le moteur. Cette réparation n’est donc pas conseillée sans la présence d’un garagiste. Afin de changer la courroie de distribution, il va falloir tout d’abord vous acheter le kit de distribution complet. Voici par conséquant les démarches à respecter pour pouvoir changer votre courroie :

  • Faire en sorte de desserer le galet tendeur afin de détendre la courroie.
  • Dégager la courroie de distribution.
  • Défaire tous les galets enrouleurs et la pompe à eau.
  • Remettre à son emplacement la nouvelle pompe à eau
  • Remettre les galets à leur emplacement respectifs
  • Fixer la courroie de distribution à son emplacement en respectant les repères
  • Tendre la courroie en respectant la tension conseillée à l’aide d’un tensiomètre
  • Faire fonctionner le bloc moteur de façon manuelle, ce qui équivaut à 4 tours de ville

Conclusion

Il est de fait primordial de maitriser certains points avant de démarrer des réparations. La courroie est un composant essentiel du moteur, c’est cette dernière qui permet de synchroniser quelques parties. Sa dégradation naturelle fait que c’est nécessaire de la changer assez régulièrement. Si jamais on fait trop traîner, ça pourra abîmer le moteur de manière irréversible. Enfin, il est primordial d’avoir d’excellentes capacités en mécanique pour démarrer ce genre de réparations. Ca y est, la clef est maintenant dans votre poche. Bonne route !