Sélectionner une page

La courroie de distribution se trouve être l’un des constituants les plus primordiaux d’une voiture. Mais, dans le cas où on n’y fasse pas forcément attention, la rupture d’une courroie va parfois induire des dysfonctionnements du moteur très importants. Tout le monde a déjà entendu qu’il faut remplacer la courroie de distribution, sur cette Nissan Bluebird tout autant que sur tout style d’automobile. Ainsi, si vous désirez correctement comprendre les enjeux, il est nécessaire de faire le tour de la question sur la courroie de distribution : A quoi elle sert, pour quelles raisons la remplacer, a quel moment la remplacer, et pour terminer comment la remplacer. Voilà ainsi notre petit dossier exclusif courroie de distribution !changer-courroie-distribution-Nissan-Bluebird

A quoi sert une courroie de distribution sur une Nissan Bluebird ?

Ainsi, si vous désirez connaître le rôle de la courroie de votre Nissan Bluebird, il est nécessaire de comprendre ce qu’est la fameuse distribution. Dans les faits, la distribution, c’est la globalité des composants mécaniques qui contrôle la phase d’admission (les soupapes) du mélange air-carburant, ainsi que l’échappement. La courroie de distribution est une courroie crantée, entraînée par l’intermédiaire du pignon de vilebrequin, lequel emporte à son tour la poulie d’arbre à came. Selon les types d’automobiles, celle-ci peut aussi appeler la poulie de la pompe à injection mais aussi la poulie de la pompe à eau sur la plupart des mécaniques. En gros, c’est la courroie de distribution qui donne la possibilité de faire tourner les pistons et d’autres pièces du bloc moteur de manière synchronisée.

Pourquoi changer la courroie de distribution sur une Nissan Bluebird ?

Du fait de sa consistance faite de caoutchouc, la courroie de distribution s’abimera avec le temps. Si vous roulez énormément, la courroie devient moins maléable et moins résistante. Cette caractéristique est de plus en plus important si vous roulez intra-muros, avec des démarrages fréquents. Si il advient que a l’opposé vous roulez très peu, la courroie va parfois se déformer en restant jour et nuit dans une posture identique. Si une courroie se casse ou bien sort de son emplacement, ça déclenche un arrêt moteur immédiat. En outre, avec la tension, cela peut amocher diverses pièces du système. Il est donc important d’y faire attention. Nous allons du coup comprendre quand il faudra la remplacer.

Quand changer la courroie de distribution sur une Nissan Bluebird ?

Le problème avec la courroie, c’est qu’elle ne détient pas de témoin d’usure. C’est donc compliqué de voir son état, d’autant plus qu’elle se trouve être difficilement accessible dans le moteur. La façon la plus facile pour ne pas faire une casse du bloc moteur se trouve être de respecter les indications du constructeur. Toutefois, c’est souvent plus sage de se fier aux mécaniciens. C’est régulièrement préconisé de les remplacer chaque 100 000 kilomètres, soit tous les 5 ans. Certaines causes, comme des fuites de liquide de refroidissement ou d’huile, vont pouvoir détériorer la courroie plus rapidement.

Comment changer la courroie de distribution sur une Nissan Bluebird ?

Changer la courroie de distribution sur votre Nissan Bluebird n’est pas une chose aisée. Dans les faits, c’est une pièce capitale du bloc moteur, donc si ce n’est pas correctement réalisé, cela induira immanquablement des dommages très importants sur le moteur. Cette réparation n’est de fait pas préconisée sans la compagnie d’un garagiste. Pour remplacer la courroie de distribution, il va falloir dans un premier temps vous procurer le kit de distribution complet. Voici par conséquant les étapes à suivre pour remplacer votre courroie :

  • Desserer le galet tendeur pour pouvoir détendre la courroie.
  • Dégager la courroie de distribution.
  • Défaire tous les galets enrouleurs et la pompe à eau.
  • Remettre à son emplacement la nouvelle pompe à eau
  • Remettre les galets à leur place d’origine
  • Mettre la courroie de distribution à son emplacement en respectant les marques
  • Tendre la courroie en respectant la tension préconisée en utilisant un tensiomètre
  • Faire tourner le bloc moteur de façon manuelle, ce qui correspond à 4 tours de ville

Conclusion

C’est ainsi important de savoir certains points avant de se lancer dans des travaux. La courroie se trouve être un élément capital du moteur, c’est celle-ci qui permet de synchroniser diverses pièces. Son usure inéluctable fait qu’il faut la remplacer plutôt souvent. Si on laisse excessivement tarder, cela va parfois abîmer le moteur de manière définitive. Enfin, c’est important de posséder de très bonnes compétences en mécanique pour pouvoir se lancer dans ce genre de réparations. C’est fait, la clef est maintenant dans votre poche. Bonne route !