Sélectionner une page

Votre embrayage est un des composants mécanique qui s’abîme le plus. Néanmoins son usure est extrêmement relative, elle dépend fortement de la façon de conduire de l’automobiliste. Indéniablement, certains conducteurs savent garder une automobile toute leur vie sans changer l’embrayage. On conseille néanmoins de changer l’embrayage d’une Audi A8 (3e Generation) tous les 150 000 km , afin d’être certain de ne rien risquer. Néanmoins pour savoir quand changer l’embrayage, quelques symptômes avant-coureurs vont vous aider à le comprendre. Nous verrons donc dans cet article quels sont les symptômes d’un embrayage abimé, et des procédures pour discerner l’état d’usure. Voyons cela de plus prêt.quand-changer-embrayage-Audi-A8-(3e-Generation)

Problèmes d’embrayage sur une Audi A8 (3e Generation): les symptômes les plus courants

Pour comprendre quand vous allez devoir changer l’embrayage, il faut savoir quel est le souci en cause sur cette Audi A8 (3e Generation). Voyons donc maintenant les phénomènes les plus habituels , et comment faire pour régler ces dysfonctionnements.

  • la pédale d’embrayage est dure ou bien trop molle. Cela signifie en général que le câble est détérioré ou propose une mauvaise tension. Changer le câble d’embrayage de votre Audi A8 (3e Generation) peut régulièrement suffire, il n’est pas toujours nécessaire de changer le kit d’embrayage en entier.
  • Vous remarquez une perte de puissance lors de l’accélération. Comme si la prise ne se faisait pas entre le bloc moteur et les roues. Dans un premier temps, cette perte de puissance pourra être issue de dizaines de causes différentes sur une Audi A8 (3e Generation). Néanmoins ce manque d’accroche peut effectivement être du à un embrayage défaillant. N’attendez pas trop pour vous en préoccuper, car ce souci peut être dangereux pour la conduite. Vous devez certainement changer l’embrayage entier.
  • Les vitesses passent mal, ou patinent, surtout à froid. Il faut bien s’assurer que c’est un souci d’embrayage et non de la boite de vitesse. L’un et l’autre étant liés bien évidemment. Une fois le souci de votre Audi A8 (3e Generation) isolé, vous devrez certainement procéder à un remplacement.
  • Des à-coups aux changements de rapport . Dans le cas où vous tentez de faire des passages de vitesses fluides mais qu’il existe des à-coups mécaniques, l’embrayage de votre Audi A8 (3e Generation) est clairement en mauvais état. C’est le moment de le changer.

Comme abordé précédemment , un embrayage affaibli montre habituellement des symptômes avant coureurs. Et certains s’avèrent être plus dangereux que d’autres. Le meilleur moyen de ne pas faire de réparations est par conséquant d’adopter une conduite fluide, faite de passages de vitesses lents. Les passages de vitesses brusques abîment le dispositif, car les disques d’embrayage s’entrechoquent au lieu de s’accrocher. Une conduite souple est souvent récompensée ! Si vous vous demandez quand changer l’embrayage de la Audi A8 (3e Generation), il n’y a pas de réponse unique. S’il n’y a pas de symptôme, c’est inutile de le changer. Si vous avez roulé plus que 150 000km, vous pouvez le faire par vigilance. Bonne balade.